Il est un lieu à Angers où chaque hiver le Père Noël installe son atelier : les salons Curnonsky. Jamais je n’ai été curieux de savoir qui était ce Curnonsky. Il a fallu attendre la série de l’été du Monde “Accords parfaits” (lecture conseillée par l’ami Franck, merci) pour enfin découvrir que le bonhomme était un illustre gastronome du siècle dernier. Son nom était Maurice-Edmond Sailland, né rue de Contades à Angers en 1872, mort à Paris en 1956. Pour la petite histoire, Wikipédia nous apprend qu’il est passé de vie à trépas en tombant de la fenêtre de son appartement.

Il fut élu Prince des gastronomes en 1927 par la revue Le Bon Gîte et la Bonne Table. Un aphorisme résume sa philosophie : “En cuisine comme dans tous les autres arts, la simplicité est le signe de la perfection.”

Comment