Mais, au-delà de ces déformations attendues, la posture, contraignante et fort peu naturelle, confère à ces malheureux un air crispé, très semblable à celui provoqué par une constipation. A l’usage, l’homme au ventre rentré se révèle même extrêmement peu mobile. Souvent, il préférera d’ailleurs décliner une partie de beach-volley ou de raquettes en bois plutôt que de courir le risque de se relâcher.
— Un extrait de la réponse à la question : “Est-ce bien raisonnable de rentrer le ventre sur la plage ?” dans M Le magazine du Monde du week-end. Le tout, par ici.

Comment