Ces poupées sont nées dans le désert Mojave en Californie des mains d’un couple d’Americains, Calvin et Ruby Black. Ils les ont conçues juste pour eux et quelques poignées de touristes attirés par la fantaisie de ces artistes du dimanche dignes du Vendéen Gaston Chaissac qui nous est cher. Monsieur Black concevait des systèmes mécaniques pour animer les marionnettes que madame habillait. Monsieur prenait aussi une voix de crécelle pour le besoin de délicieux petits films mettant en situation son petit monde composé d’une centaine d’habitants. Les plus beaux représentants de cette petite communauté ont élus domicile à Paris dans une école abandonnée de Saint-Germain-des-Près avec des centaines d’autres œuvres d’artistes du monde entier qui n’ont ou n’avaient pas d’autre prétention que celle de créer. Ça s’appelle The Museum of Everything et ça dure jusqu’au 24 février.

Comment