Riche idée de Anne cette semaine qui a mis dans son panier une boîte de crème de marrons. Ça ne rate jamais au moment de l’ouvrir : on répète à table qu’il s’agit là du dessert préféré de Papi Gégé, le fin gastronome ! Mais connait-il au moins l’histoire de la délicieuse recette dans sa jolie boîte au charme intemporel ?

La voici donc : la crème de marrons de l’Ardèche a été inventée en 1882 par l’industriel Clément Faugier qui cherchait à récupérer les brisures de marrons créées accidentellement lors de la production des marrons glacés. L’Ardèche qui regorge de châtaigniers peut lui dire merci alors que fermaient à un bon rythme les usines textiles en proie à la crise (déjà !).

Dans une lettre à un ami, le poète Guillaume Apollinaire évoque le fameux dessert : « Et l’on ne saurait pas “Vieux” assez t’encourager à m’envoyer de ces marrons qui réduits en purée, honorent fort Privas ».

La crème de marrons c’est tellement bon que le cuisinier Ismaël Leconte lui a consacré un blog (lacremedemarrons.fr). On y découvre que la gourmandise n’est pas aussi condamnable caloriquement parlant : 100 g valent 250 kcal, quand la même quantité de confiture ou de miel grimpe à 270 et 300. Notons pour être honnête que la propension à vider le pot est plus forte pour la crème de marrons que pour le miel !

PS : Pour parfaire ses connaissances en châtaigne, un tour sur le site clementfaugier.fr est chaudement recommandé.

Comment