Bradley Wiggins, un coureur so british.

Le blog “Contre-pied” du Monde fournit une raison de plus, s’il en fallait une, d’admirer Bradley Wiggins, le coureur de l’équipe britannique Sky. On y découvre un garçon fan des sixties, au goût vestimentaire très sûr et imbattable en histoire du vélo. Extrait :

“C’est que l’ancien champion olympique de poursuite voue à l’histoire de ce sport la même collectionnite maniaque que pour la mode ou les mélodies des Sixties. Wiggins connaît l’histoire du vélo comme sa poche et étonne les anciens, comme Bernard Hinault ou Marc Madiot, en leur rappelant le matériel qu’ils utilisaient à leur époque, ou en évoquant des palmarès oubliés des statisticiens les plus chevronnés. Bradley Wiggins a été particulièrement marqué par Tom Simpson, dont la mort sur les pentes du Ventoux en 1967 reste l’un des drames les plus frappants de l’histoire de la course, mais aussi une image choc de ces années 60 où le mouvement Mod était à son apogée.”

Pour le billet complet… C’est par ici.

Comment