Il est toujours bon de pousser la porte d’une librairie (la première boutique de mots). Pas forcément pour en ressortir un livre sous le bras, mais pour partir à la découverte de trouvailles éditoriales, heureuses ou malheureuses.

En voici une bien sympathique, feuilletée chez le libraire en haut de la rue pavée qui descend au port de Saint-Goustan à Auray. Au rayon photo, c’est un livre au format paysage, qui ne paye pourtant pas de mine, qui attire mon attention. Peut-être parce que l’auteur des textes est un nom connu du lecteur de Libération (la deuxième) : Edouard Launet. Ce dernier s’est associé au projet du photographe Benoît Teillet, glaneur d’images de devantures qu’il rassemble dans sa boutique (la troisième). Pour lui, les mots qui désignent les magasins sont l’essentiel. Il s’en dégage une poésie qui n’a pas échappé à son lettré complice.

Un blog est né de ce livre “Ma Boutique de Mots” publié aux éditions La Martinière (la quatrième). Il est très régulièrement alimenté et mérite un détour fréquent. Appréciez la qualité des photographies, tout comme les titres qui vont avec.

Voilà, c’était une proposition de ma modeste boutique de mots (la cinquième).

Comment