Bizarre autant qu'étrange cette sépulture du cimetière de Laval où repose un certain Père Joseph Coincé…

Voici ce que je trouve à son propos sur le site internet « Cimetières de France et d'ailleurs » :

Le jésuite Joseph Coincé (1764-1833) émigra durant la Révolution et se réfugia en Allemagne, puis à Riga. Médecin, il jouit dans le pays d’une extraordinaire réputation et même de l’amitié du tsar qui chassa pourtant les jésuites de ses états en 1820. Le père Coincé fut alors envoyé à Laval, où jusqu’en 1833, il mena une vie de missionnaire. Sa voix puissante remuait les foules, et il passait pour opérer des guérisons […]
Sa forte personnalité a laissé un grand souvenir à Laval où on voit encore des fleurs, des bougies et des ex-votos variés sur sa tombe. Outre les traditionnels chapelets ou plaques de marbre gravées, il est possible d’y découvrir des chaussures ou des vêtements d’enfants ! La tradition locale lui prête le pouvoir de soigner les enfants malades, de les rendre propres plus tôt ou encore de leur permettre de marcher plus rapidement. Il suffit pour cela d’amener, au « bon père Coincé », un « accessoire » correspondant aux membres malades ou inactifs. Parfois, ce sont même des couches que l’on y trouve…

Comment