IMG_0515.JPG

Les platanes. La Provence est leur royaume. On les voit partout, en procession sur le bord des routes, solitaires et trapus sur la place des église et les cours d’école. Ils ont beau revêtir ce qui ressemble à une tenue camouflage, ils sont inévitables - Albert Camus en a fait la désastreuse expérience quand la Facel Vega FV3B d’un fils Gallimard s’est encastrée dans un tronc un soir de l’hiver 1960, le 4 janvier exactement.

On dit aussi qu’en été les épileptiques ont tout intérêt à éviter de rouler vite (ou pas pas du tout) sous leur frondaison, car le risque est grand que l’effet stroboscopique produit par l’ombre et la lumière déclenche une crise. Préjudiciable au volant.

A l’heure de la sieste, la fraîcheur de leur feuillage est une invitation à piquer du nez et un bon roupillon, mais c’est sans compter sur les cigales qui ne l’entendent pas ainsi et produisent inlassablement leur concert de crécelle que l’on peut trouver soûlant, à la longue. Mais nous n’en sommes pas là.

IMG_0516.JPG
IMG_0517.JPG

Comment