En la circonstance, les plus impressionnés ne sont pas ceux que l’on croit. Depuis la crique, des frissons nous gagnent lorsque nous devinons les échanges entre le garçon du bas et celui du haut. Le premier décrit un carré de quelques dizaines de centimètres de côté : « Saute là, sinon c’est les rochers ». Lui s’est donc lancé à l’aveugle ! Le copain perché a hésité longtemps avant de se projeter dans le vide. Pile au bon endroit. Il n’a pas recommencé après…

2 Comments