Jean-Marc Roberts est mort d'un cancer à 58 ans et c'est moi qui m'y colle au journal. En relisant sa biographie, je relève qu'il était le fils unique de la comédienne italienne Ada Lonati (qu’il n’a jamais appelée « maman ». Elle-même le surnommait « petit gros ») et d'un père américain, Edwin Roberts, resté outre-Atlantique. Et aussi qu'il avait offert en 2011 à son ami de jeunesse, le photographe François-Marie Banier, un texte-plaidoyer, "François-Marie" (Gallimard). Il y racontait leurs frasques de mauvais garçons surdoués.

Lire aussi Jean-Marc Roberts, l'air de rien

Dessin : Miles Hyman (dans le Mag de Libération du 9 mars).

Dessin : Miles Hyman (dans le Mag de Libération du 9 mars).

Comment