Kerstin Hiestermann l'écrit sur son blog : "L'enfant en moi est toujours vivant". Ses images délicates et joueuses en témoignent. L'artiste glâne au jardin, pétales, fleurs, et tiges ; dans la cuisine, elle s'empare d'une cuillère. Posé sur une feuille blanche, ce qui est inerte prend alors vie grâce à la complicité de ses petits monstres crayonnés.

A suivre aussi sur Instagram

 

Comment