Le genre de livre qui fait veiller tard le soir et tire du sommeil dès le petit matin… Après moult hésitations face aux trois épais volumes de 1Q84 en librairie, l’approche de l’été et de moments propices à la lecture m’ont fait franchir le pas, mais en version numérique. D’abord en téléchargement gratuitement les vingt premières pages. La magie déployée par Murakami pour littéralement harponner son lecteur a fonctionné à plein. Impossible de quitter les protagonistes des deux histoires parallèles, Aomamé et Tengo.

Le récit démarre dans la plus stricte banalité. Mais très vite, le fantastique s’en mêle, puis le suspens, l’enquête, la sensualité. L’amitié, la littérature, la science fiction sont rassemblés dans un entrelacs de pages irrésistibles.

Comment