Depuis 2010, le portail de la cathédrale est flanqué d'un coffre masquant au regard des fresques polychromes recouvertes d'un enduit qu'il faut gratter pour en redécouvrir la splendeur. En novembre 2010, j'eus l'occasion de grimper l'escalier de bois de cette extension hideuse et d'approcher ce trésor caché.

Comment