On ne peut pas être partout. Voilà pourquoi je délaisse les lubies par les temps qui courent pour me consacrer à d'autres projets, professionnels ceux là.
En voici un réalisé après l'annonce de la fermeture des Ardoisières de Trélazé, d'où sont sorties depuis des siècles les ardoises qui parent les plus beaux édifices en France.
Ne manquez pas les photographies de Christine Tourneux qui descendit dans la mine en 1998 pour remonter avec un somptueux reportage photographique.

1 Comment