Au moins cinq bonnes raisons de passer deux nuits à Confolens, aux confins de la Charente et du Limousin :

- La quiétude de la Vienne sous le Pont-Vieux

- La lumière qui passe dans les caves du Domaine de Boisbuchet

- Le petit-déjeuner à la table de Nick et Mary, après une douce nuit dans l’une de leurs chambres d’hôtes du Pont-Vieux (encore lui)

- La Vienne (encore elle), plus rapide et semée de gros rochers du côté de Esse, un village à quatre kilomètres

- Plus loin, le Musée de la Bande dessinée à Angoulême (75 km).

Comment