Cap sur les beaux jours avec Texas

Texas (Pias), « Jump on board »

  Sharleen Spiteri, la voix et l’image du groupe Texas.

Sharleen Spiteri, la voix et l’image du groupe Texas.

L’album démarre à la manière de Daft Punk, quand les Français vous prennent la main pour danser. La recette fait mouche et le dernier Texas, « Jump on Board » embraye sur un album dansant et chaloupé, impeccable pour attaquer les beaux jours. Le jaune solaire de la pochette résume à lui seul le propos : Sharleen Spiteri et ses complices promettent de vous réchauffer.

Trente ans après sa formation, le groupe anglais Texas mise toujours sur le charme intact de la belle brune décoiffée dont le minois, yeux baissé, souriant ou l’air surpris, est omniprésent en couverture et dans le livret.

« Life's too short, let's work it out » [La vie est trop courte, trouvons une solution] dit le refrain du premier single, « Let’s work it out ». Explications : « Parfois », dit Sharleen Spiteri, on a juste envie de lever les mains en l’air, de tourner sur soi-même, de chanter à tue-tête. On est un peu plus vieux, avec un peu de chance un peu plus sages, et on se dit simplement, arrangeons les choses, ne nous bagarrons plus à propos de tout ça. » La vidéo est elle aussi euphorique, avec Thierry Henry, la légende du football, qui conduit le duo en Porsche à travers des paysages urbains saturés de néons vers un paradis disco.

« Cet album parle du fait de vieillir », dit encore Sharleen Spiteri. « J’ai cinquante ans cette année et j’ai cette tranquillité d’esprit. J’ai passé du temps en Inde après notre dernière tournée, et ça m’a apporté un peu de clarté sur ma vie – je pense que ça a influencé les textes de ce disque ».