LP, une fille à ne pas manquer

LP, « Lost On You »

  La décoiffante Laura Pergolizzi, alias LP.

La décoiffante Laura Pergolizzi, alias LP.

Cette fille est un mystère. Les yeux cachés derrière d'épaisses boucles brunes qui font d'elle le sosie féminin de Bob Dylan, période Blonde on Blonde, elle a choisi LP comme pseudonyme. Difficile de faire plus passe-partout quand on fait de la musique, ces initiales désignant le format album pour les Anglo-Saxons.

Et pourtant, c'est fort probable que vous ayez eu en tête son titre "Lost on You" (près de 88 millions de vues sur YouTube). 

Une chanson qui vous alpague à la 31e seconde d'un sifflement strident entre les dents. Ambiance Ennio Morricone pour les parties sifflées (spécialité de l'artiste avec le Yukulele qu'elle a toujours en bandoulière), savant mélange de musique western et de R'n'B, montagnes russes vocales à la clé. 

LP est encore moins connue sous le nom de Laura Pergolizzi, Américaine aux origines italiennes qui a écrit entre autres pour Rihanna et Christina Aguilera. A la ville et sur Instagram, elle partage sa vie avec Lauren Ruth Ward, un mannequin qui pousse aussi la chansonnette, aussi blonde et aguicheuse qu'LP est brune et garçon manqué assumé.

Sur son disque, elle dégaine les tubes. Ça commence avec "Muddy Waters" sur une rumeur vocale qui enfle sur fond de percussions métalliques qui s'enchaînent à la voix rocailleuse de la chanteuse. Vous voilà harponné, partant pour découvrir l'inconnue qui ne devrait plus le rester longtemps.