Maman est une chanteuse

• Alela Diane « Cusp » (All Points)

 Alela Diane est la mère de deux petites filles : Vera, 4 ans, et Oona, 11 mois. 

Alela Diane est la mère de deux petites filles :
Vera, 4 ans, et Oona, 11 mois. 

Alela Diane a pris des risques en devenant maman. Des risques professionnels, car, explique-t-elle à l’occasion de la sortie de son nouvel album, « l’industrie musicale ne laisse pas beaucoup de place à une femme de trente ans avec des enfants ». Encore moins quand elle décide de parler de sa maternité et de ses petits dans ses chansons.

Les enfants n’y sont pour rien, mais le piano a aussi pris une place plus grande dans la musique de l’Américaine de Portland (Oregon). La faute à un ongle cassé qui a contraint la musicienne à laisser la guitare de côté au profit du clavier. Ce coup du hasard amène une couleur nouvelle dans le style d’Alela Diane. « Albatross » donne la mesure, où elle chante de sa voix toujours aussi pure et puissante la tristesse de devoir parfois quitter Vera, 4 ans, et Oona, bientôt un an, quand elle part en tournée (jusqu’à Nantes le 25 avril).

« Cusp » est donc aussi une épreuve. Le terme désigne d’ailleurs ce moment où tout peut basculer et ramène Alela Diane à la naissance prématurée de son deuxième enfant, quand elle a frôlé la mort.

Les images qui accompagnent la sortie de ce disque courageux et bouleversant sont, elles, tendres et intimes. La pochette, très réussie, montre la jeune femme de profil dans une robe de coton claire, sereine. Le clip de la chanson « Émigré » (en français dans le texte) avec la petite Oona dans les bras de sa mère, rend plus émouvante encore la chanson qui lui a été inspirée par la photo d’Aylan, cet enfant syrien échoué sans vie sur une plage turque en 2015. Sans oublier le fil Instagram de cette mère « enchanteuse » qui y partage sa vie de famille.