Le cadeau du week-end

• The Weeknd « My Dear Melancholy, » (Republic Records)

 Abel Tesfaye, plus connu sous le nom de The Weeknd. Photo AFP

Abel Tesfaye, plus connu sous le nom de The Weeknd.
Photo AFP

Le chanteur canadien The Weeknd, sensation de la musique R&B, a publié un album-surprise juste avant le week-end de Pâques. Baptisé « My Dear Melancholy », l’opus compte six chansons disponibles pour l’heure en streaming, en attendant la livraison de l’album dans les bacs le 13 avril.

L’artiste, Abel Tesfaye pour l’état civil, qui a remporté un Grammy pour « Star Boy » en 2017, n’est donc pas resté longtemps sans donner de ses nouvelles. Il le fait tout en délicatesse, avec des chansons sucrées juste comme il faut. Alors que la palette rythmique de « Star Boy » était plus étendue, « Ma chère mélancolie », pour le dire en français, est un disque hautement  langoureux, gorgé de la voix de falsetto qui rappelle celle de Michael Jackson, source à laquelle Abel Tesfaye n’a de cesse de puiser.

Protégé du rappeur canadien Drake, le jeune chanteur a rapidement éclaté sur la scène internationale avec des succès comme « Can't Feel My Face » et « I Feel It Coming », avec les Français de Daft Punk dont il retrouve ici l’un des membres, Guy-Manuel de Homem-Cristo. D’autres pointures de la pop moderne ont rejoint le casting.

En lançant ses nouveaux titres, The Weeknd n’avait pas que Pâques en tête. C’est aussi pour lui une manière de préparer le terrain avant le célèbre festival de Coachella, qui se déroule dans le désert californien en avril sur deux week-ends consécutifs avec la même programmation, et dont il est l’une des têtes d’affiche. A noter que l’édition 2018 marquera aussi le retour de Beyoncé aux affaires, après la naissance de ses jumeaux en juin l'an dernier. Mais c’est une autre histoire…