Haim, trois sœurs tombées dans la musique

HAIM « Something To Tell You »

 Este, Danielle et Alana Haim, trois sœurs de Los Angeles. 

Este, Danielle et Alana Haim, trois sœurs de Los Angeles. 

Le nouveau disque des sœurs Haim est sorti le 7 juillet, tout indiqué donc pour vous accompagner pendant les vacances. Sur la route, la plage, à vélo, au soleil couchant ou pour vous réveiller. Voilà pour l’ordonnance.

Este (31 ans) à la basse, Danielle (28 ans) aux guitares et au chant et Alana (26 ans) aux guitares et aux claviers ont grandi en musique à Los Angeles (Californie). Dès leur plus jeune âge, elles savent jouer de multiples instruments et se produisent avec leurs parents dans un groupe de reprises, Rockinhaim.

Danielle est vite remarquée pour ses talents de guitariste. Alors que les filles n’envisagent pas encore de former un groupe et de faire carrière, elle performe avec d’autres sur scène. On l’entend alors accompagner le leader des Strokes, Julian Casablancas, en tournée.

Les sœurs Haim finissent par se lancer à l’orée des années 2010. En 2012, le galop d’essai se révèle gagnant : les quatre titres de leur P « Forever » marquent la critique rock internationale. Un an plus tard, les sœurs confirment avec l’album « Days are Gone ».

De ces filles-là, à l’allure simple et décontractée, on voudrait se faire de bonnes copines. Leur musique est un délice. On fond littéralement quand elles chantent en chœur, avec ce phrasé de Danielle qui souvent rappelle Michael Jackson. Leur rock évoque aussi celui de Fleetwood Mac, mâtiné de R’N’B.

Este, Danielle et Alana écrivent et composent tous leurs titres. Elles ont fait une exception avec « Kept Me Crying » co-signé avec Rostam Batmanglij (de l’excellent groupe new-yorkais Vampire Weekend).  Avec ses guitares et percussions saturées, le titre fait figure d’intrus au milieu des flots limpides qui l’entourent. Et montre que la palette du trio est immense.