Articles dans Littérature
Un cadavre exquis chez Prévert

Le jeu est enfantin. D’une main innocente, il consiste à tirer de cinq paniers remplis de petits papiers les sujet, verbe et compléments d’une phrase qui n’aura ni queue ni tête quand ils seront assemblés. Une visite dans l’atelier à l’étage de la maison de Jacques Prévert à Omonville-la-Petite (Cotentin) a permis aux enfants de s’initier et de se découvrir des talents méconnus de poètes du hasard.

Cette variante du cadavre exquis a été inventée par les dadaïstes dans les années 1920. Jacques Prévert l’a même adaptée à l’art pictoral des papiers collés. En 1977, c’est David Bowie qui reprendra la technique (cut-up en anglais) pour écrire la chanson « Black-out » issue de l’album « Heroes ».

Serge Gainsbourg a aussi chanté le cadavre exquis et ses règles simplissimes : 

Si l'on jouait au jeu du cadavre exquis
Histoire d'nous passer un peu notre ennui
Tu écris un mot n'importe quoi
Et moi j'en inscris un autre après toi
La petite mouche à merde
A mis des bouchées doubles
Y a des coups d'pied qui s'perdent
Dans les roubles

 

On en apprend tous les jours…
Dans les dernières années de sa vie, Marcel Proust se nourrissait pour l’essentiel de café au lait. Provenant des deux meilleurs torréfacteurs de Paris, son café était assemblé au gramme près, moulu fraîchement et extrait goutte à goutte selon un rituel immuable.
— Extrait de l'article "A Paris, la revanche du petit noir", Le Monde du 14 avril 2013.